Coronavirus et droit du travail

Des questions de droit du travail peuvent se poser dans la situation actuelle d'épidémie de coronavirus. Les informations ci-dessous concernent les collaborateurs de l'Etat de Vaud et des institutions du secteur parapublic vaudois.

En préambule, il faut rappeler qu'il n'existe pas de droit de retrait en Suisse. Il n’est donc pas possible de ne pas aller travailler de sa propre décision, notamment en cas d’inquiétude pour soi ou sa famille. Toutefois, si votre médecin doit constater que vous êtes une personne à risque et qu’il ne serait médicalement pas acceptable de continuer à travailler dans votre classe,  votre praticien peut constater votre inaptitude au travail par un certificat médical à transmettre à votre employeur. Ce dernier pourrait vous proposer un poste adapté.

Que se passe-t-il si......

Votre propre établissement scolaire est fermé sur ordre des autorités ? Votre salaire sera payé sans comptabilisation de votre absence comme maladie.

Vous êtes obligé à rester à la maison en quarantaine sans symptôme après un contact avec un porteur du virus ? Votre salaire sera payé.

Vos propres enfants sont malades ou en quarantaine ? Votre salaire sera payé (congé pour enfant malade / proche-aidant).

La crèche/l'école a été fermée par les autorités ? Votre salaire sera payé, en vertu de l'obligation d'entretien, sans comptabilisation de votre absence comme maladie.

Vous êtes malade ? Votre absence est considérée comme une absence maladie payée. De manière temporaire pour l'Etat de Vaud, un certificat médical est demandé après deux semaines d'arrêt maladie (au lieu de 3 jours).

Vous avez prévu de voyager à l'étranger ? A ce jour, il n'est pas interdit de voyager. Vous devez toutefois respecter les consignes à la Confédération en la matière.

Afficher la galerie…