Grève des femmes* - grève féministe

Le Comité Central de notre faîtière, la FSF, a décidé à l’unanimité de soutenir la grève des femmes* – grève féministe du 14 juin 2019, et d’inviter toutes et tous à y participer. Il demande au Conseil d’État d’accéder à la requête formulée par la FSF de ne pas retenir le salaire des personnes participant à cette grève. Pour le secteur parapublic subventionné, des recommandations ont été transmises aux instituions par l'AVOP (voir ci-dessous).

SECTEUR PARAPUBLIC
Dans la cadre de la mobilisation du 14 juin, à la demande des syndicats (dont la SPV), l'AVOP (association patronale des institutions du secteur social subventionné) a transmis aux institutions les quatre recommandations suivantes :
- Ne pas entraver le droit de grève du personnel qui souhaiterait l’exercer ;
- Ne pas sanctionner par un avertissement ou un licenciement ou toute autre démarche les collaborateurs qui souhaiteraient prendre congé ce jour-là ;
- Libérer les femmes prévues à l’horaire qui souhaiteraient manifester, pour autant que la prise en charge des résidents soit assurée.
- A noter que la licéité d’une grève ou, dans le cas présent, la recommandation de libérer les femmes de leur charge de travail le 14 juin 2019 n’implique pas de payer le salaire des personnes concernées. L’institution est libre de s’organiser comme elle l’entend, pour autant que cela n’engendre pas de coûts supplémentaires pour les services de l’Etat.

Afficher la galerie…